chargement
admin
TOP
Le passage de grades

Le passage de grades

De blanche à marron en passant par la ceinture jaune, mais comment cela fonctionne-t-il ?

 

Le "passage de grade" est un examen où les élèves petits et grands se voient proposer plusieurs épreuves. L'attribution des grades et leur obtention peuvent varier, parfois même d'un club ou d'un pays à l'autre.

Pour aller plus loin dans l'obtention des grades officiels que la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées peuvent attribuer vous pouvez suivre les liens suivants: 

Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées (FFKDA): https://www.ffkarate.fr/espace-licencies/grades/

Comité Départemental des Yvelines (CDK78): http://sites.ffkarate.fr/yvelines78/la-direction-technique/grades/

 

Les passages de Grades à l'AK78 Saint-Germain-En-Laye

Le Kihon, le Kata, le bunkaï, les yasoku kumite, le kumite, le goshin-jitsu sont quelques unes des épreuves que vous retrouverez à l'AK78 Saint-Germain.

 

Le Kihon

Définition: c'est un ensemble de techniques de bases ou avancées combinées entres-elles afin de créer des d'enchaînement d'attaques ou de défense. Généralement ces techniques sont de 3 ou 5, sur place ou en déplacement en étoile.

 

Le Kata

Définition: c'est un ensemble de technique codifiées dans une démarche pédagogique simulant un combat entre un ou plusieurs adversaires. Il existe plus de 72 dans le style SHITO-RYU. Cette richesse technique est dû notament au créateur du style Kenwa MABUNI, fin technicien, qui a incorporé dans sa méthode de Karaté les katas des deux écoles de ces maîtres: Anko ITOSU pour le SHURI-TE et Kanryo HIGAONNA pour le NAHA-TE. Notez toutefois que les katas transmis par Kenwa MABUNI différent de ceux d'autres styles de SHURI-TE comme le SHOTOKAN ou du NAHA-TE comme le GOJU-RYU en raison de la synthése du karaté de K.MABUNI a réalisé en créant le SHITO-RYU. La lecture et les principes restent les mêmes, cependant certains mouvement sont éffectués différement surement modifiés en raison du métier de policier à Okinawa de K.MABUNI.

 

Le Bunkaï

Défnition: c'est une explication, une lecture et l'interprétation d'une séquence d'un kata par un pratiquant selon ses apétences, son corps et ses connaissances techniques. Il n'y a pas un bunkaï mais une multitude. On peux même dire qu'il y a autant de bunkaï et d'interprétation que de karaté-ka dans le monde. Les créateurs des katas nous ont laissé un héritage riche et parfois même caché que nous devont sans cesse découvrir et réinterpréter.

 

Les Yasoku Kumite

Définition: ce sont des enchainements déjà codifiés. Il ont leurs propres cadres, régles, ryhtmes et niveau de travail. Nous pouvons citer le Kihon-Ippon Kumite, ou encore le Sambon Kumite. A travers ce filtre de travail le pratiquant peux exprimer pleinement sa puissance, sa technique avec des attaques définies et des défenses associées pour un travail en profondeur.

 

Le Kumite

Définition: le combat. Il ne s'agit pas ici du combat à mort envisagée dans une guerre ou seul vous ou l'adversaire en ressort vainqueur. En Karaté les Kumite sont encadrés. Cela va du Kumite sportif ou la touche, la vitesse, le contrôle et la précision sont récompensés par l'attribution de points, au KO. du Karaté Kyokushinkaï par exemple. Il en existe un multitude. Le Kumite se veut proche du combat réel ou l'adresse et l'expérience des combattants peuvent s'exprimer en respectant l'intégrité des adversaires. Aucun coup mortel ou incapacitant n'est autorisé. Toutefois il peux subvenir des accidents lorsque la technique est mal employée ou lors d'une perte de contrôle de l'un des participants.

 

Le Goshin-Jitsu

Définition: littéralement "self-defense". Il s'agit ici des concepts et techniques à vocation de self défense personnelle. Atémis, Kyosho-jitsu, arm-block, luxation, immobilisation, déplacement, armes nous retrouvons un riche univers dans le terme Goshin-Jitsu. Le Karaté étant à l'origine un art martial de défense. les katas sont en partis un livre ouvert sur les techniques de self défense que propose le Karaté. 

 

A l'AK78 Saint-Germain-En-Laye les passages de grades se déroulent sur l'année. Pour le Baby Karaté et le Karaté enfant un premier passage de grades à lieu 1 semaine avant les vacances de décembre et un second courant juin. Pour les adultes un seul et unique passage de grades à lieu en courant juin. Les examens se déroulent sur la semaine prévue à cette effet. Lors de l'examens les élèves ont mis en situation, en groupe de 2 à 3 ou individuellement par passage. Le jury composé des professeurs de l'AK78 annoncent les épreuves et leur spécificités aux élèves.

 

L’ordre des épreuves:

 

Le Kihon

 

 Seul ou à plusieurs, en ligne ou en déplacements, dans le vide ou sur cible. le niveau et la complexité dépends du grade à atteindre. Toutes les techniques correspondants au niveau de grade du candidat peuvent-être demandées. cela passe par les Uke waza, tsuki waza, geri waza, dachi, ashi waza.

 

 

  1. le Kata

 

​Selon de grade du candidat et celui à atteindre, chaque participant passe individuellement pour cette épreuve. Il s'agit de démontrer sa rigueur, son implication technique et mentale dans son exécution. Il est parfois demandé au participant de présenter de 1 à 3 katas. Néanmoins un kata obligatoire est présenté pour chaque grade de la blanche 13e kyu à la marron 1er kyu:

 

 

 

  1. le bunkaï

 

​Un kata est découpé en plusieurs séquence de 3 à 5 mouvements. Il est demandé au candidat d'en présenter plusieurs en fonction de son niveau.

 

 

Les séquences présentées doivent être fluide, sans temps mort, techniquement réalisables et realistes. L'accent est porté sur la maîtrise du geste, la compréhension de la technique démontré et son application dans un temps donné.

 

 

  1. les yasoku kumite

 

​De la ceinture blanche à verte rien n'est demandé. De la ceinture verte à la ceinture marron 3e kyu, le candidat doit être capable de reproduire les enchaînement des Yasoku kumite prévu à l'examen:

 

 

  1. le kumite

 

Trois types de kumite peuvent être demandés. D’une durée de 1 à 3 minutes par rounds. Il s’agit au candidat de présenter son panel technique en gardant le contrôle absolu des techniques portées. Fluidité des déplacements, variétés des attaques et contre rythmes et anticipation.

 

 

  1. le goshin-jitsu

 

Il arrive parfois que cette épreuve soit proposé ou demandée. Généralement ouverte au gradé dès la ceinture marron, elle à pour but la mise en situation du candidat dans un cadre de self défense. Encerclement, défense contre une arme, esquive et atemi, sol...

 

A l’issu de l’examen du passage de grades, une note sur 10 ou 20 est attribué à l ‘élève et le grade annoncé à haute voix. Le candidat se présente alors face au jury d’examen ou un court retour d’expérience est annoncé à l’oral à l’élève : point de progrès, félicitations personnelle, conseil sur les futurs apprentissages. L’élève remercie les jury et retourne à sa place. Les ceintures sont ensuite délivré soit dans la suite du passage de grades ou bien ultérieurement lors d’une cérémonie officielle.

 

Il est à noter qu’une participation à un examen de passages de grades n’est acquis à aucun moment. Si le niveau de l’élève ne satisfait pas aux exigences du grade présenté, le jury ne peut accorder à l’élève un grade et est inviter à se représenter au prochain examen.

 

L’examen du passage de grade est un école de la vie. L’échec, le doute, la frustration et la réussite font partie du cheminement de progression de l’élève. Le travail paie toujours, un grade se mérite.

 

 


 

Article rédigé par : Thomas Bellec